Les carottes

Crues ou cuites : que du bon !

Entre ce légume familier et nous , c’est l’amour fou : on l’adore et il nous fit autant de bien qu’il nous régale dans tous ses états

sortes de carottes

La révolution orange

Les expressions , proverbes et plats mytiques qu’elle a inspirés , sa couleur pimpante et son goût sucré , sa profusion et son prix modique , sa place au troisième rang des légumes les plus consommés en France ( après la pomme de terre et la tomate ) : sa popularité laisse à penser qu’elle est de nos menus depuis toujours . Faux !repérée il y a cinq mille ans en Afganistan ( ou Iran) , elle intéresse Grecs et Romains pour ses vertus médicinales .Pourtant ce légume-racine amer et fibreuxne déclenche pas d’enthousiasme gustatif . Et , surtout , il est … blanc, mais aussi brun, rouge ou violet ! Jusqu’a ce que des Hollandais croisent , au XVIe siècle , une variété à chair blanche avec une autre à chair rouge pour obtenir une racine d’un orange lumineux qui va supplanter toutes les autres .

Révolution dans les potagers ! Au terme de bien ds sélection bonifiant goût et texture , la carotte orange s’impose enfin dans nos assiettes , au début du XXe siècle .

La tête dans le sable

La production mondiale s’élève à 30 millions detonnes par an , Chine, Russie et Etats- Unis en sont les plus gros contributeurs . Avec 700 000 tonnes par an , la France en est le deuxième producteur européen ( après la Pologne ) . C’est surtout en Aquitaine et en Normandie , la carotte appréciant les sols légers et sablonneux des zones littorales , que sa culture s’épanouit . Et dans le Cotentin que la brillante et juteuse carotte des sables de Créances , avec les algues marines pour engrais naturel , se distingue entre toutes . Par un goût unique , un orange soutenu et un Label … rouge . Enfin , si les carottes ont tant la cote , c’est également parce qu’elles assurent toute l’année , d’avril à juillet , celles de garde ou d’hiver , de décembre à avril , et , entre les deux , les carottes d’automne .

Une fée pour la santé

En plus de << rendre aimable et donner les cuisses roses >> par son bêta-carotène , elle nous protège contre vieillissement, maladies cardiovasculaires et cancer . Sans elle , le boeuf -carottes n’exsisterait pas ; potée , pot-au-feu et potage seraient bien ternes . En purée , glacée au sucre ou au miel , ou encore à l’orientale avec cumin ou coriandre , la carotte se prête à toute les préparations , y compris dans le fameux carrot cake américain . Crue , la carotte râpé est une reine , découpée en bâtonnets pour l’apéritif , elle est à croquer comme une friandise et , en jus , c’est un coktail de beauté !

Les carottes << vintage >>

Blanches, jaunes, brunes, rouges ou violettes , elles ont fait leur apparition sur les étals ces dernières années comme de nouvelles créations , mais ne sont en réalité que des variétés anciennes aux couleurs d’origine . Visuellement intéressantes pour changer de ton , elles se prêtent bien au jeu , marinées au citron pour composer un ravissant carpaccio ou bien frite en chips ou en tempura .

En Normandie

Créances , sur la côte ouest du Cotentin , fête sa jolie carotte tous les ans ( en août ) depuis 1990 : marché , concoursde compositions léguminières , gastronomie , animationd et feu d’artifice ( 02 33 46 30 18 ) .

Publicités
Cet article a été publié dans Aliments et boissons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s