La banane , un bon régime

Sa deuxième place , entre la pomme et l’orange au hit-parade de nos fruits préférés , fait presque oublier qu’elle vient de loin .

La banane , un bon régime

La plus grande herbe du monde

Le bananier serait la plus ancienne culture alimentaire de l’histoire de l’humanité . Précisons que, contrairement aux apparences ce n’est pas un arbre mai une ( belle ! ) plante de 15 mètres de hautet à feuilles géantes . Pour récolter le régime de bananes , on doit couper son faux tronc , constitué de feuilles imbiquées et provoquer ainsi la mort du bananier .

Originaire d’Asie du Sud-Est , il s’est répandu , au grès des déplacements humains ( conquêtes et explorations ) . C’est ainsi notamment qu’il aurait été implanté dans les Caraïbes et l’Amérique Centrale par des Espagnols au XVIe siècle . Mais ce fruit exotique , aujourd’hui courant , resta longtemps un produit de consommation locale dans les régions tropicales humides où il pousse . Les Européens , pour en déguster , devront attendre la fin du XIXe siècle , époque ou deux compagnies nord-américaines prennent l’initiative – et le contrôle – de leur transport commercial .

Vive la banane française!

Situées en zone tempérée, l’Europe et la France font pourtant pousser leurs bananes ! Grâceà leurs RUP ( régions ultra-périfériques ) comme les îles Canaries ( espagnoles ) , Madère ( portugaise ) et nos exotiques Guadeloupe et Martinique qui offrent au fruit la chaleur humide qu’il lui faut . 260 000 tonnes de bananes arrivent ainsi chaque année des Antilles .

Récoltées toute l’année – vertes, car elles continuent de mûrir après la cueillette ( c’est un fruit climactérique ) – , elles sont transportées en dix jours par cargos réfriérés à 13° C ( pour bloquer la maturation ) jusqu’au port de Dunkerque , placèes en mûrisserie ( à 16°C ) pendant quatre à huit jours , puis envoyées ( à nouveau endormies à 14°C ) sur les points de vente, elles finissent de mûrir ( à température ambiante ) dans nos compotiers .

La banane de Guadeloupe et Martinique , qui assurent 40 % du marché français , est la première richesse agricole des deux îles , le premier employeur privé , avec 10 000 emplois , et la plus propre au monde sur le plan environnemental .

Rhum et chocolat

Par ses sucres , vitamines et fibres , la banane est à la fois nourrissante et facile à digérer , énergétique et moins calorique qu’une barre chocolatée ! Bref , à manger par les deux bouts . Nature , en salade , tarte , compote , confiture, oubien poêlée . Sans vous priver de la marier à ses deux chouchous : le rhum flambé ( réservé aux adultes !) , et surtout le chocolat , à toutes les sauces , à commencer par le banana split !

Coups de coeur pour d’autres bananes

Les petites (type rose des Antilles , frécinette) encore plus parfumées et sucrées , font merveille en compote ou d’autres desserts .

La banane plantain , à chair moins sucrée et surtout plus ferme , se consomme uniquement cuite, en légume . Moins courante , sa présence donne aux recettes d’autant plus d’exotisme .

Rendez-vous aux Antilles

Le musée de la banane , à Sainte-Marie ,en Martinique ( 05 96 69 45 52 ) ou la maison de la banane à Trois-Rivières en Guadeloupe ( 05 90 92 70 75 ), donnent aussi des adresses de plantations ouvertes au public . Retrouvez la banane de Guadeloupe et Martinique et ses planteurs au salon de l’agriculture ( 21 février au 1er mars ) .

Plus d’infos :   www.bananeguadeloupemartinique.com

Publicités
Cet article a été publié dans Aliments et boissons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s