Dépistage du cancer colorectal

Dès 50 ans c’est le moment , le dépistage , j’en parle à mon médecin

Dépisté à temps , un cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10

Qu’est-ce qu’un cancer colorectal ?

Le cancer colorectal se développe lentement , sur les parois du côlon et du rectum , le plus souvent à partir de petites lésions dénommées polypes .

Le cancer colorectal est rare avant 50 ans , mais sa fréquence augmente ensuite rapidement , 4 hommes sur 100 et 3 femmes sur 100 développent un cancer colorectal au cours de leur vie . Il s’agit du 3e cancer le plus fréquent et de la 2e cause cause de décès par cancer en France .

Où se situe le côlon et le rectum ?

Dépistage du cancer colorectal

Le dépistage , comment ça marche ?

En grossissant , certains polypes saignent . Le test de dépistage consiste à repérer , dans les selles , des traces de sang qui ne seraient pas visibles à l’oeil nu .

1)  Si vous avez entre 50 et 74 ans , vous êtes invité par courrier tous les deux ans à retirer ce test chez votre médecin traitant àl’occasion s’une consultation .

2)  Compte tenu de votre histoire personnelle et familliale , votre médecin détermine si ce test est approprié . Si c’est le cas , il vous le remet et vous explique comment l’utiliser .  Il vous informe de l’intérêt et des limites de ce dépistage , et des suites éventuelles en cas de test positif .

3)  Ce test est à faire chez vous : il s’agit de prélever un peu de vos selles et de les déposer sur la plaquette prévue à cette effet .

4)  Vous l’envoyez pour analyse dans l’enveloppe T fournie avec le test .Veillez à bien coller vos étiquettes d’identification sur la plaquette de test et la pochette de protection

5)  Les résultats vous sont adressés ainsi qu’à votre médecin traitant .

Le programme de dépistage proposé aux personnes de 50 à 74 ans réduit la mortalité par cancer colorectal . Ilpermet en effet de détecter des polypes et des cancers à un stade très prècoce , et d’augmenter ainsi les chances de guérison .

Si le test est négatif  ( 97 à 98 % des cas )

Un test négatif signifie qu’aucun saignement n’a été détecté . Mais certains polypes ou cancers ne sont pas identifiés par le test s’ils ne saignent pas à ce moment-là ilest donc très important :

De refaire le test tous les deux ans ;

De surveiller les signes d’alerte dans l’intervalle : Si des troubles digestifs apparaissent ( modification soudaine du transit intestinal , présence de sng dans les selles …) , consultez votre médecin traitant .

Si le test est positif ( 2 à 3 % des cas )

Cela ne signifie pas que vous avez un cancer , maiq que du sang a été détecté dans vos selles . Pour en identifier l’origine , votre médecin vous orientera vers un gastroentérologue afin de réaliser une coloscopie* .

Cet examen  est essentiel pour décéler la présence de polypes et les retirer avant qu’ils n’évoluent en cancer . Si un polype a déjà évolué en cancer , plus on le détecte tôt , plus les chances de guérison sont importante .

*La coloscopie , effectuée sous anesthésie , permet de visualiser l’intérieur de l’intestin et de mettre en évidence d’éventuelles anomalies . Dans plus de la moitié des cas , la coloscopie ne décèle aucune anomalie . Elle détecte un polype dans 30 à 40% des cas , etun cancer dans 10 % des cas . Elle peut entraîner des complications , dont les formes graves restent rares ( 3 cas pour 1 000 ) . Pour en savoir plus sur la coloscopie : www.e-cancer.fr  ou  0 810 810 821

Ce test est-il payant ?

Le test remis par votre médecin traitant et son analyse sont pris en charge à 100 %, sans avance de frais de votre part . La consultation est prise en charge dans les conditions habituelles par l’assurance maladie , de même que la coloscopie lorsqu’elle est prescrite suite à un test positif .

Je n’ai aucun symptôme , suis-je quand même concerné(e) ?

Oui, ce test permet de déceler un saignement invisible avant même l’apparition de symptômes . A partir de 50 ans , il est important de faire un dépistage du cancer colorectal tous les deux ans , car ce cancer peut se développer très longtemps avant que les premiers symptômes de la maladie n’apparissent .

D’autre tests sont annoncés .

Dois-je attendre pour me faire dépister ?

Non , il est important de se faire dépister sans attendre la disponibilité de nouveaux tests .

Dépisté à temps , un cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10

Face au cancer colorectal , il y a des moyens pour agir

Dès 50 ans , parler du dépistage avec son médecin traitant

Faire le test de dépistage tous les deux ans .

Pour s’informer

www.e-cancer.fr

cancer info : 0 810 810 821

La struture chargée d’organiser le dépitage dans votre département se tient également à votre disposition si vous avez reçu le courrier d’invitation ou si vous rencontrer des difficultés pour vous procurer le test .

Dépistage du cancer colorectal
Publicités
Cet article a été publié dans Santé & bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s