Gestes d’urgence devant une personne qui s’étouffe

 

La mort par étouffement suite à l’ingestion d’un corps étranger est la première cause de décès chez les enfants de moins d’un an .

C’est également une cause fréquente de décès dans la population française en général .

Des drames qui pourraient bien souvent être évités par la formation à des gestes simples , mais qui peuvent sauver une vie .

 L’inhalation d’un corps étranger correspond au passage anormal d’une substance solide (morceau d’aliments , petit objet… ) dans l’arrière-gorge , c’eszt à dire dans le larinx , la trachée ou les bronches plutôt que dans les voies digestives (oesophage, estomac ). La circulation de l’air entre l’extérieur et les poumons est partiellement ou complétement empêchée . De ce fait , l’oxygène n’atteint pas les poumons en quantité suffisante et la vie de la victime est immédiatement menacée .

 Un risque accru aux âges extrêmes de la vie

Bien que le risque de " fausse route " concerne tout le monde , les étouffements sont plus nombreux aux âges extrêmes de la vie , c’est-à-dire chez les enfants et les personnes âgées .

Chez les enfants , le risque est particuliérement important au moment des repas , du jeu ou encore de l’apéritif . L’enfant peut porter à sa bouche de petits objets comme des jouets ou des cacahuettes .

Le risque est également plus important chez la personne âgée atteinte de problèmes de déglutition ou de séquelles neurologiques qui l’empêchent d’avaler correctement .<< c’est l’une des premières causes de mortalité non médicale dans les maisons de retraite >>, précise le Dr Jean-Charles Buccafusca ,médecin urgentiste à Paris . Il faut donc être particuliérement vigilant au moment des repas , et veiller notamment à ce que la personne âgée ne soit pas allongée ou inclinée en arrière , des positions défavorables à une bonne déglutition .

<<Cependant , n’importe qui peut faire une fausse route , prévient le Dr Gérard Kierzek (SMUR Hôtel Dieu Paris ). Or il s’agit généralement d’un événement soudain , silencieux et très rapide . Il faut donc être vigilant er efficace dès qu’on en reconnaît les signes >>.

 Distinguer une obstruction partielle ou totale

Il existe deux types d’étouffement qu’il convient de reconnaître , car chacun implique des mesure distinctes .

Lors d’un étouffement par obstruction partielle , la personne continue à émettre des sons car l’air passe encore partiellement par sa trachée , faisant vibrer ses cordes vocales . Sa voie est cependant souvent modiffiée et la victime a tendance à tousser .

Chez le petit enfant , on évoquera un étouffement partiel devant l’apparition soudaine d’une toux , de pleurs et d’une rougeur au visage , pendant le jeu ou un repas .

En cas d’étouffement par obstruction totale , la personne est incapable de parler ou de tousser. Elle porte généralement ses mains à sa gorge pour indiquer le problème et est dans un état d’agitation . Elle rougit , ses lévres et ses doigts deviennent bleus . Il s’agit d’une urgence vitale et il faut agir rapidement , dans les minutes qui suivent .

 Les gestes qui sauvent

Dans le cas d’une obstruction partielle , les gestes de secourisme sont souvent inutiles voire dangereux . Ils risquent d’aggraver la situation en déplaçant l’obstacle , et provoquer alors une obstruction totale des voies rspiratoires . Il est en revanche utile d’encourager la victime à tousser pour rejeter le corps étranger , car bien souvent elle peut l’expulser elle-même .

Si la gène persiste et que l’objet n’est pas recraché , il est nécessaire d’appeler les secours en composant le 15 (ou le 112 sur un mobile ) . En attendant les secours , la victime est maintenue en position assise ou debout , jamais couchée , et sa respiration doit être attentivement surveillée .

Dans le cas d’une obstruction totale , il n’y a pas une minute à perdre : engager sans tarder une série de gestes tout en faisant appeler les secours .

Pratiquez tout d’abord 5 grandes claques dans le dos .Pour cela :

Placez-vous sur le côté , légèrement en arrière de la victime

Penchez-là tout en soutenant son thorax avec une main

Donnez des tapes franches entre les deux omoplates , avec le plat de la main ouverte

Si cela ne fonctionne pas et que le corps étranger n’est pas expulsé, enchainez avec des compressions thorassiques également appelées "gestes de Heimlich "

Chez un enfant comme chez l’adulte , si la victime est en arrêt cardio-respiratoire , il fuat pratiquer un massage cardiaque et un bouche-à-bouche jusqu’à l’arrivée des secours . Lorsque l’objet est rejeté , l’hospitalisation est tout de même indispensable , soit pour s’assurer que le corps étranger a été totalement expulsé , soit pour le retirer .

En attendant les secours , installer la victime dans une position de confort et continuer à la surveiller .

 Apprenez les gestes qui sauvent

En ce début d’année 2012 , pourquoi ne pas inscrire dans ses résolutions l’apprentissage des gestes qui sauvent ?

Pour trouver un organisme de formation près de chez vous : www.secourisme.net

 Pour les nourissons

La méthode doit être adaptée à leur physiologie .

On utilise la manoeuvre de Mofenson:

En cas d’obstruction brutale et totale des voies aériennes par un corps étranger ,alerter les secours puis :

S’asseoir et coucher le nourrisson tête penchée en avant à califourchon sur l’avant-bras (tête plus basse que le thorax)

Réaliser 5 claques dans le dos

Si inéfficace , retourner l’enfant sur le dos (votre avant-bras est contre son dos ) en maintenant sa tête

Appuyer avec 2 doigts au milieu de sa poitrine et réaliser 5 compressions thorassiques

Répéter les cycles jusqu’à désobstruction ou arrivée des secours .

 Conseils

Placez hors de portée des jeunes enfants les objets de petites tailles : pièces de monnaie , barrettes, capuchons de stylos, etc .

Ne les laisser pas accéder sans surveillance aux jeux des plus grands qui peuvent présenter des risques (dès ,,pions , petites pièces de jeux de construction ) ou des produits alimentaires de petite taille comme les cacahuettes, les amandes et autres

Ne l’habituez pas à s’endormir avec son biberon

Chez les personnes âgées , la prise de médicaments , sauf indication contraire , doit être accompagnée d’un verre d’eau

Pour tous ,,attention au relâchement de la vigilance lors des repas festifs ,,éclats de rires et hoquets peuvent provoquer des fausses routes . (source : activ’santéprintemps 2012 n°58)

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s