Hypertension artérielle (HTA) chez la femme

 C’est quoi l’HTA ?

C’est grâce à la pression artérielle que le sang circule dans les organes .

La tension artérielle est définie par deux chiffres .

Le premier , le plus haut , correspond à la pression systolique: c’est le moment où le coeur se contracte et pousse le sang vers les artères au repos , ce chiffre est normalement inférieur à 14.

Le deuxième , le plus bass , correspond à la pression diastolique : c’est le moment où le coeur est relaxé et se remplit de sang . Il est normalement au repos , inférieur à 9 .

On parle d’hypertension artérielle (HTA) lorsque la pression artérielle au repos ne s’abaisse pas au-dessous de 14 pour la pression systolique et de 9 pour la pression diastolique .

Les femmes de plus en plus touchées

Il est essentiel de rester vigilante sur le risque d’hypertension artérielle , qui peut entraîner des complications très graves .

Une prise de tension régulière chez votre médecin suffit à détecter cette pathologie .

Fini le temps où les femmes étaient protégées une partie de leur existence de l’hypertention artérielle (HTA)

Les nouveaux modes de vie , avec l’apparition de la sédentarité , du tabagisme , de l’obésité, du stress au travail, favorisent une hypertension artérielle de plus en plus précoce . Sans oublier que cette pathologie peut aussi survenir à certaines étapes-clés de l’existence , avec des risques amplifiés si l’hygiène de vie n’est pas satisfaisante.

1ére étape-clé : La contraception

Les hormones contenues dans les pilules contraceptives peuvent provoquer une élévation importante de la pression artérielle . En cas de découverte d’HTA chez une femme sous pilule , l’arrêt de cette dernière permet , la plupart du temps , un retour à la normale en quelques semaines Chez une femme hypertendue , la prescription d’une contraception orale reste possible si la pression artérielle est très rigoureusement contrôlée

2éme étape-clé : la grossesse

L’HTA touche environ 10 % des femmes enceintes . Lorsque la grossesse débute chez une femme déjà hypertendue , il est nécessaire de prendre quelques précautions : Certains traitements de l’HTA sont alors déconseillés, voire contre-indiqués , et le médecin devra le plus souvent modifier l’ordonnance de la femme hypertendue au cours de cette période .

Pendant la grossesse , la surveillance de l’HTA doit toujours être très rigoureuse , ce qui permettra de détecter précocement une éventuelle élévation et d’éviter une grave complication ,l’éclampsie responsable en France de 2,2 % des morts maternelles .

3 éme étape-clé : la ménopause

C’est à cette période que la fréquence de survenue de l’HTA chez la femme rejoint celle observée dans la population masculine , en raison de la perte de l’effet protecteur des oestrogènes naturel .

A cet âge l’HTA présente le même risque que chez les hommes de provoquer des maladies cardiovasculaires graves .

Les traitements antihypertenseurs ont démontré leur réelle efficacité pour prévenir la survenue des complications les plus craintes d’ l’HTA : l’accident vasculaire cérébral , l’infractus du myocarde et l’insuffisance cardiaque

(Source : Comité Français de lutte contre l’hypertension artérielle )

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s