Hydatilose (kiste hydatique)

 
Parasites (vers) : Echinococcus granulosus.
Épidémiologie
Transmission de l’hydatidose Par la voie digestive :
Surtout en portant à la bouche des mains contaminées par des oeufs du parasite présents sur le pelage de chiens, le sol ou les végétaux …
Plus rarement, par ingestion de végétaux contaminés (légumes, fruits, baies et salades sauvages, champignons…), mangés crus ou peu cuits.
Contamination possible par inoculation accidentelle (kystes présents sur des organes ou des viscères d’herbivores infectés).
Fréquence des cas
Quelques cas en France, essentiellement dans le Sud-Est et en Corse.
Activités professionnelles à risque
Dans les régions à risque, toute personne qui travaille au contact :
De chiens : bergers, éleveurs, vétérinaires…
D’organes ou de viscères d’herbivores morts ou abattus : employés d’abattoir, d’équarrissage,
de laboratoire vétérinaire…
De terre, de végétaux de faible hauteur…
Symptômes et évolution
Absence de symptôme (incubation), souvent pendant plusieurs années.
Foie et poumons sont les organes les plus souvent atteints. Traitement, avant tout chirurgical, le plus souvent très efficace
.(source INRS)
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s