Brie de Meaux (histoire)

 

Région : Ile – de-France

Type :  fromage fermier à pâte molle, non pasteurisé

Lait :  lait de vache

 Description : disque de 2,5 à 3kg, croute blanche duveuteuse (penicillium) parsemée de moisissure rougeâtre, pâte jaune paille clair, les marques du paillon sur lequel il est affiné sont visibles.

Teneur en calcium : 117 mg pour 100 g

 Consommation : plateau de fromage.

Histoire : Père de tous les fromages à croûte blanche fleurie, le Brie de Meaux est entré dans l’histoire en 774 après Jésus- christ , quand Charlemagne, qui l’avait goûté dans la Brie, ordonna qu’on lui en expédiât deux fois par an à Aix -la-Chapelle

Le Brie de Meaux est souple et voluptueux, mais pas coulant

Son arôme est celui du champignon de Paris avec un soupçon d’ammoniaque et son goût celui du crémeux de champignons sauvages arrosé d’un filet de xérès.

Certains amateurs estiment que les réglements A.O.C. ne sont pas assez stricts, la vache frisonne remplaçant plus souvent la vache indigéne, produisant du lait de moindre qualité .

Heureusement, il existe encore du Brie de Meaux fermier superbe, que les affineurs talentueux savent porter à sa perfection.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s