La fièvre du nil occidental

 

 
 
Virus West Nile de la famille des Flaviviridae.
Épidémiologie
Transmission de la fièvre du Nil occidental Par piqûre de moustiques infectés.
Un cheval malade ou infecté ne peut pas transmettre le virus aux personnes qui le côtoient.
La maladie n’est pas contagieuse entre humains.
Fréquence des cas
En 2003 en France : 7 cas humains ont été confirmés dans le Var.
En Guadeloupe, aucun cas humain n’a été détecté.
Activités professionnelles à risque
Toutes celles exposant aux piqûres de moustiques dans les zones infestées.
Symptômes et évolution
Le plus souvent, sans symptôme chez l’homme.
Sinon, grippe d’été après 3 à 7 jours sans symptôme.
Dans 1 à 15 % des cas, des troubles de type méningite (fièvre brutale, troubles neurologiques)
peuvent être observés et la mortalité peut alors varier de 3 à 15 %
.(source inrs)
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s