l’huile d’olive (histoire)

            L’huile d’olive :
                      légende et vérités

Depuis Noé , qui a reconnu la proximité de la terre en voyant une colombe lui rapporter un rameau d’olivier , l’olive est entrée dans le cercle des aliments mythiques.

L’olivier
, au même titre que le figuier et la vigne , est associé à l’agriculture mais aussi à la culture méditéranéennes . L’huile d’olive qui en découle , associée au pain , est une des bases de l’alimentation traditionnelle du pourtour méditéranéen .

On a attribué à l’huile d’olive
une grande partie des bienfaits de la diète méditéranéenne . Le régime crétois étant considéré comme l’expression idéale de cette culture . En réalité , il n’est pas possible d’identifier un facteur protecteur unique dans la diète méditéranéenne ou dans le régime crétois . De nombreux aliments et nutriments , ainsi que le mode de vie traditionnel des habitants de ces régions , sont associés à un effet protecteur sur le plan cardiovasculaire et également sur le plan des cancers .

Aujourd’hui ,
malheureusement , le régime méditéranéen disparait partout au profit d’une alimentation de transition , qui n’est plus du tout protectrice . Dans certains pays du sud , ou la consommation d’huile d’olive est en perte de vitesse , l’obésité par exemple est galopante .

L’olive et donc l’huile d’olive
, sont une source majeure de lipides , apportant des acides gras , dont la majorité est dites mono-insaturée . Il s’agit de l’acide oléique , tirant son nom de l’huile d’olive . Cet acide gras est considéré comme bénéfique sur le plan du risque cadiovasculaire . Il agit aussi favorablement sur le taux de cholestérol , avec notamment sa capacité à abaisser le <<mauvais>> cholestérol et à augmenter simultanément le<<bon>> cholestérol .

L’huile d’olive
a une place tout à fait privilégiée . On pense aussi qu’une partie de ces bénéfices peut être due à des micro-constituants non lipidiques , que l’on retrouve dans l’huile d’olive vierge . Dans cette fraction minime il y a des composés mineurs mais qui ont des rôles majeurs . Ils représentent plusieurs dizaines de molécules variées et protectrices .

Toutefois ce n’est pas une huile parfaite
. En particulier , elle ne contient que très peu d’acides gras oméga 3 . Elle devra être complétée par d’autres huiles , notamment pour l’assaisonnement ,comme l’huile de noix ou de colza . Mais, elle convient parfaitement à la cuisine et en particulier à la cuisson , car elle est extrêmement résistante au chauffage

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s