Les céréales : faire le tri (histoire)

Aujourd’hui ,  le terme de céréales nous renvoie au petit-déjeuner . Certaines céréales du petit-déjeuner moderne , comme les flocons d’avoine , permettent de faire du porridge ou gruau d’avoine .
Les müeslis ou d’autre céréales brutes sont tout à fait intéressants pour leurs fibres. Mais bon nombre de céréale du petit-déjeuner sont faites de céréales extrudées très raffinées , ayant perdu une partie de leurs propriétés . Ces céréales-là sont devenues de véritables gadgets alimentaires sucrés .
Le pain  reste un aliment préférable , surtout s’il est complet.
Les céréales sont le plus souvent des graminées. On en recense une bonne dizaine en consommation courante : le blé , le riz , le maïs , l’orge , l’avoine , le seigle et le millet, l’epeautre et le kamut (variétés anciennes du blé) , le sorgho , le sarazin (qui lui n’est pas une graminée).
Le blé est la céréale de la civilisation Judéo-chrétienne, particuliérement du pourtour méditéranéen . Il est à la base du pain , mais également de la semoule de blé dur , du couscous , des pâtes alimentaires … Dans le Nord de l’Europe , ce sont le seigle , le sarazin , l’avoine , qui ont été utilisés . L’orge étant plus dispersé en Europe et dans le Maghreb . Le riz est la céréale la plus consommée au monde , d’abord en asie. Le maïs est initialement la céréales d’Amérique du Sud .
Dans le monde entier , l’alimentationa toujours reposé sur une céréale . A juste titre , car les céréales sont des sources importantes de pritéines . Et les protéines sont indispensables à la survie des populations , pour leur développement et leur croissance.
Mais , ces protéines sont de qualité imparfaite car elles sont déficitaires en lysine , un acide aminé essentiel. C’est pourquoi , spontanément , la tradition alimentaire les a pratiquement toujours associées à des légumineuses  (ou légumes secs) qui les complétent astucieusement grâce à leur teneur en lysine .
Les céréales sont par contre riches en méthionine  (un autre acide aminé essentiel) en faible quantité dans les légumineuses . C ‘est une complémentation idéale pour une alimentation végétarienne .
Lorsque l’on associe céréales et légumes secs au même repas , il est possible de se passer de viande ou d’en consommer de petites quantités.
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s