Abats (dico de diététique)

ABATS
Parties comestibles contenues dans la carcasse d’un animal de boucherie qui constituent le <<cinquième quartier>> : coeur, poumons, foie, rognons (reins ), cervelle, langue, rate, ris(thymus). On classe également parmi les abats la tête, les pieds et la queue.
Il est regrettable que la consommation des abats soit aussi peu répandue, car ils possédent une valeur nutritive élevée . Ils constituent en effet une excellente source de protéines, de vitamines et de sels minéraux (en particulier de fer et de phosphore).
Leur digestibilité est variable : la cervelle, le coeur et les poumons sont assez difficiles à digérer, alors que le foie, la rate, les rognons et la langue se digèrent bien.
Le principal inconvénient de ces aliments réside dans leur teneur élevée en cholestérol.
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s