LE YAOURT : un aliment vivant

Le yaourt  est souvent considéré comme un aliment de l’enfant . Il convient en fait à tous les âges.
Il fait partie de la famille très vaste des aliments fermentés mais c’est sans doute son plus grand représentant . A ce titre , c’est un aliment vivant , extrêmement riche en ferments lactiques. On parle de probiotique.
Selon la législation française , la yaourt est constitué grâce à la fermentation du lait avec deux ferments spécifiques : streptococcus thermophilus et lactobacillus bulgaricum.
On peut obtenir d’autres laits fermentés grâce à deux types de procédés , soit avec des souches de ferments lac tiques traditionnels , tel que le kéfir à partir d’une <<mère>> , soit avec des souches qui sont issues de la recherche. C’est le cas des bifidus par exemple : même si leur appellation ne peut pas être celle de yaourt , on peut considérer qu’ils sont apparentés .
La présence des ferments lactiques a une propriété tout à fait spécifique : l’auto-digestion du lactose du lait par ces ferments lactiques . Ce qui signifie que le lactose est transformé en acide lactique . Or , une très grandes partie de la population mondiale a une intolérance au lactose , ce qui rend difficile la digestion de ce petit sucre formé de glucose et de galactose . Chez ces personnes , une quantité importante se retrouve alors non digérée dans le colon , ce qui entraine quelques inconforts digestifs .
 Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’une caractéristiques constitutionnelle à support génétique . Les personnes ayant une intolérance au lactose supportent donc parfaitement bien le yaourt .
Lorsqu’il est nature et fabriqué avec du lait demi-écrémé , le yaourt apporte des calories . C’est une source très importante de calcium , et également d’autres minéraux , sans oublier les très nombreuses vitamines du groupe B .
Bien qu’il ne s’agisse pas d’un aliment parfait , le yaourt contribue très fortement à l’équilibre alimentaire en apportant des petites quantités de protéines , de glucides, de lipides et de micro- nutriments.
Sans vouloir succomber au mythe des habitants du caucase , réputés centenaires , se nourissant de kéfir ou autres laits fermentés , de nombreuses études montrent l’intéret du calcium et des produits laitiers . Ils interviennent dans la prévention de l’ostéoporose , mais aussi du cancer du colon , dans la régulation du poids et dans celle de la pression artérielle .
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s