LA TOMATE (histoire de )

 
 
LA TOMATE : elle n’est pas rouge pour rien.

La couleur rouge de la tomate est liée à la présence d’un pigment caroténoïde, le lycopéne.
Il existe plusieurs centaines de pigments caroténoïdes dans la nature. C’est caroténoïdes conférent aux aliments d’origine végétale (ou plusieurs aliments d’origine animale issus, d’animaux les ayant ingérés) leur couleur jaune, rouge, orangée, masquée par la chlorophylle jusqu’a ce qu’elle disparaisse. C’est pourquoi les feuilles deviennent jaunes ou orangées à l’automne.
On retrouve ces caraténoïdes dans le sang, puis concentrés dans certains organes. C’est le cas pour le lycopéne de la tomate, retrouvé en concentration importante dans la prostate.
Certaines études sont en faveur du rôle protecteur du lycopéne vis-à-vis des maladies de la prostate, bien que cela ne soit pas encore définitivement  prouvé.
D’autres études sont en faveur du rôle protecteur des caroténoïdes et du lycopéne vis-à-vis des maladies cardiovasculaires, car il s’agit d’antioxydants importants.Ceci n’est pas encore totalement prouvé, car le bénéfice pourrait être lié à l’ensemble des costituants des légumes et des fruits qui apportent ces caroténoïdes. Ils ne s’agirait que de marqueurs d’une alimentation riche en fruits et légumes, ce qui est le cas pour le caroténe, que l’on retrouve en quantité plus importante dans le plasma de personnes consommant beaucoup de fruits et légumes.
La teneur en lycopéne varie selon les variétés de tomates, mais augmente avec la maturité de celles-ci.
Les quantités de lycopéne sont accrues lorsque la tomate est  présentée sous forme de sauce, de concentré ou de jus. Un jus de tomate constitue par exemple un exellent apéritif. D’autant plus que le sel de céleri que l’on ajoute ne contient théoriquement que l’extrait déshydraté du céleri, c’est à dire les arômes mais pas de  sel.
Lorsque la tomate est cuite le lycopéne est encore mieux absorbé, de même lorsqu’il est consommé en même temps que de l’huile. C’est pourquoi une alimentation traditionnelle aportant de l’huile d’olive et de la tomate est tout à fait bénéfique.
La plupart des tomates vendues sur le marché sont des tomates hors-sol. C’est une forme de culture qui s’effectue sans produit de synthése, grâce à la présence d’insectes spécialisés dans la protection biologique. 

 
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s